5) La méthode pédagogique

5) La méthode pédagogique les langues sans stress

Ludique et vivante, la méthode privilégiée est active et bienveillante.
Elle suit le processus naturel d’apprentissage immersif d’une langue maternelle.
Vous apprenez sans forcer grâce à l’immersion, la compréhension globale de la situation et des informations claires thématiques.
Sur place vous mettez en pratique vos nouveaux acquis en micro groupe modéré par votre formatrice qui vous suit individuellement.

OBLIGATION PROGRÈS ET ATTEINT DES OBJECTIFS

 1 – Présenter un planning d’étude autonome à la formatrice pour qu’elle valide votre progression et vous aide à maintenir la cadence choisie d’étude selon les objectifs à atteindre.

 2 – S’immerger un peu chaque jour, de manière très régulière pour maintenir votre motivation à apprendre et permettre aux nouvelles notions d’être bien assimilées, sans autres efforts que la répétition active et la mise en pratique des phrases et mots appris.

Technique facile de mémorisation des langues sans stress

1 : LISEZ à VOIX HAUTE un peu chaque jour sans chercher à tout comprendre
2 : CONSTRUISEZ immédiatement vos propres phrases que vous prononcez à voix haute
3 : Testez-vous régulièrement à l’aide de cartes ou quiz (pratique de récupération = mémorisation) ou refaites les exercices dans vos leçons 
4 : PARLEZ EN COURS en utilisant ces nouvelles notions grammaticales et lexicales. Soyez proactif et dites ce que vous pouvez dire sans gêne ni honte, parlez avec les mots des dernières leçons, utiliser la grammaire connues. A ce stade, ne cherchez pas à traduire du français vers la langue d’étude, c’est un écueil qui mène à l’épuisement. 
5 : REPÉREZ vos acquis dans les nouvelles leçons. Réjouissez-vous de les reconnaitre et utilisez-les dans ces nouvelles situations pour diversifier les occasions de vous exprimer et développer votre discours.
6 : RÉVISEZ de manière espacée, par module, par exemple ou toutes les 5 ou 10 leçons, selon leur densité, il va de soi. Votre formatrice vous conseille, écoutez-la. (option cours présentiel)
7 : TESTEZ-VOUS à nouveau. (Seul ou sur place avec formatrice pendant un atelier jeux, par exemple)

Notre cerveau a vraiment besoin de répétition et nous oublions très rapidement si nous ne répétons pas les quiz ou les flashcards en les mettant dans des situations visuelles. Reprenez les leçons où il y a eu beaucoup de fautes, retravaillez la construction de vos phrases, vérifier le vocabulaire.

Visualisez les mots et les situations pour parler facilement les langues sans stress

Restez l’esprit ouvert à l’inconnu et acceptez de ne pas savoir. Les fautes sont normales et attendues car elle font partie du processus d’apprentissage des langues vivantes. Si vous avez trop de mal à l’accepter ou à lâcher prise, vous pouvez demander à votre formatrice-hypnothérapeute, une séance sous hypnose pour faciliter le lâcher-prise, la mémorisation, la concentration, se « voir » parler dans la langue cible, éviter la procrastination, etc.

AUTOCORRECTION INSTINCTIVE

Votre formatrice vous expliquera chaque erreur de manière claire et répondra à vos questions avec patience, proposera des exemples faciles à comprendre et renouvellera le cours si besoin. Elle vous fera relire et réviser à voix haute les phrases correctes. Reconnaître et comprendre les fautes permet d’instaurer l’autocorrection instinctive qui propulse le bon usage des règles car votre oreille reconnait bien avant votre cerveau ce qui est bon de ce qui ne l’est pas à l’oral.

Patience, régularité et persévérance sont vos alliées dans l’apprentissage des langues sans stress

Chaque jour un peu, oui, mais combien de temps?

12 à 15 minutes par jour d’étude autonome vous permet déjà d’emmagasiner BEAUCOUP DE MOTS et de PHRASES BIEN CONSTRUITES, faciles à utiliser dans vos prochaines prises de parole.

20 à 30 minutes d’étude autonome est idéal. VOUS NE FATIGUEZ PAS et c’est très facile à intégrer dans un emploi du temps déjà chargé.

45 minutes quotidiennes? C’est fantastique! Vous allez pouvoir vous exprimer et comprendre très rapidement ce qui n’était pas abordable quelques semaines auparavant!

Deux ou trois heures par jour ou plus, est-ce rentable?
Oui, uniquement si vous faites des pauses au moins toutes les 45 minutes. pensez à vérifier vos acquis avec des flashcards ou des quiz, refaites quelques exercices pour vérifier que vous ne saturez pas.

Approchez-vous de cette langue le plus souvent possible et parlez avec des amis ou des natifs, lisez, regardez des séries et des films (sous-titres sans la langue, pas en français)* révisez À VOIX HAUTE DE NOMBREUSES FOIS avec l’effort de comprendre quelques mots, puis quelques expressions et enfin peut-être tout ou presque du texte.

Comment suivre un texte ou un dialogue quand on est débutant en langues sans stress

Chaque jour vous écoutez plusieurs fois des natifs parler la langue du quotidien et de l’entreprise à un niveau bases avec peu de structures et peu de mots mais beaucoup de répétitions dans des phrases un peu différentes pour vous immerger dans la langue et dans la situation comme ce serait le cas dans un pays étranger.

Puis vous « posez vos yeux » sur le texte en réécoutant le dialogue ou la phrase pour bien l’assimiler avant de vous exprimer en réutilisant des notions extraites de ce que vous venez de vivre!

Votre préparation dans un manuel ou sur multimédia est accessible pour une pratique sur place avec formatrice et en atelier mixte ou en ligne sur Internet à votre rythme  24/24, 7/7.

Le coaching est dynamique et axé sur les objectifs personnels et professionnels déterminés ensemble, facilement atteignables lorsque la méthode est suivie.

Sur place la formatrice adapte le niveau de communication à chacun des stagiaires en déployant des outils correspondant à chaque profil d’étudiant et à son niveau personnel tout au long du programme.

MISE EN GARDE : ne pas apprendre les leçons, ne pas suivre les recommandations de la méthode (voir plus haut) ou venir sans son matériel est un obstacle à votre progression et peut rendre difficile l’accompagnement proposé par la formatrice sur place.

APPRENDRE EXIGE DU TEMPS 
Je recommande de faire un dialogue par jour.

Cela sera plus bénéfique que de plonger dans vos cours tout un weekend et ne rien faire pendant la semaine….

Vous devrez certainement mettre quelques activités sportives et sociales de coté pendant toute la durée de votre formation afin de libérer du temps à votre concentration et mémorisation des leçons et dialogues.

VOTRE EFFORT QUOTIDIEN DE PERSÉVÉRANCE EST OBLIGATOIRE

Honnêtement, si vous pensez que vous n’avez vraiment pas le temps d’apprendre chaque jour un peu et suivre les consignes intrinsèques à cette formation… Il est encore temps de remettre cette formation à plus tard plutôt que de bâcler votre étude, devenir dépité par la stagnation de votre niveau, démoralisé et démotivé à apprendre une langue… non?

Un protocole d’étude adapté pour chaque niveau    

Si vous n’avez aucune ou très peu de connaissances de langue d’étude, lisez le dialogue en premier puis écoutez les natifs parler. Si vous êtes déjà à un niveau intermédiaire ou supérieur, alors écoutez directement les dialogues avant de lire.

La phase d’écoute est particulièrement importante pour mémoriser la prononciation des mots et l’intonation des phrases.

La lecture vous permet, elle, de mieux écrire et comprendre la formation des phrases que vous étudiez en parallèle, selon votre niveau et vos besoins.

Le processus de lecture en quatre étapes
Voici ce que je recommande de faire pour chacun des dialogues afin d’en tirer le meilleur parti.
N° 1 : Lisez l’introduction
Assurez-vous de lire l’introduction et/ou les mots de vocabulaire au début de chaque dialogue. Cela permet de définir le contexte et de rendre ce que vous lisez plus mémorable. Demandez-vous si vous avez déjà vécu une situation similaire.
N°2 : Lisez la conversation rapidement
Lisez rapidement toute la conversation, sans vous arrêter pour chercher des mots ou des phrases. Si vous ne savez pas quelque chose, essayez de deviner de quoi il s’agit. Pensez au sens général et à ce qui se passe.
N°3 : Lisez pour repérer les détails
Revenez en arrière et lisez la conversation une fois de plus. Cherchez les mots que vous ne connaissez pas et notez-les dans un carnet. Si vous ne comprenez pas tout, relisez le dialogue.
N°4 : Lisez les questions et répondez-y
Il y a des questions à la fin de chaque dialogue. Lis-les attentivement et tentez d’y répondre de mémoire. Si vous ne pouvez pas, revenez en arrière et cherchez la réponse dans le dialogue. Vérifiez vos réponses.

Bonne chance et je vous souhaite de réussir votre parcours pour devenir plus compétent en langues sans stress.

Modalités des cours et des formations professionnelles LIEN

 

* sauf pour les cours de français langue étrangère et les cours de perfectionnement pour les Français.